Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: Genève au XVIIIe siècle Plus haut: Sommaire Précédent: Préface

La vie d'Horace-Bénédict de Saussure

La vie d'Horace-Bénédict de Saussure peut être résumée comme suit:

  • Horace-Bénédict de Saussure naît à Conches, près de Genève, le 17 février 1740;
  • 1746. A six ans, Horace-Bénédict de Saussure entre au Collège, l'école publique de Genève;
  • 1754. Entrée d'Horace-Bénédict de Saussure à l'Académie (Université);
  • 1759. Agé de 19 ans, Horace-Bénédict de Saussure achève ses études à l'Académie, en présentant une <<Dissertatio physica de igne>>;
  • 1760. Horace-Bénédict de Saussure se rend pour la première fois à Chamonix;
  • fasciné par le Mont Blanc, Horace-Bénédict de Saussure fait publier dans toutes les paroisses de la vallée de Chamonix qu'il donnera <<une récompense assez considérable à ceux qui trouveraient une route praticable pour y parvenir>>, --objectif qui ne sera atteint que 26 ans plus tard;
  • 1761. La chaire de mathématique devient vacante à l'Académie: Horace-Bénédict de Saussure pose sa candidature mais est évincé. Horace-Bénédict de Saussure se rend pour la deuxième fois à Chamonix;
  • 1764. Voyage à Chamonix;
  • mai 1765. Mariage avec Albertine Boissier;
  • 1767. Voyage à Chamonix. Horace-Bénédict de Saussure fait pour la première fois le tour du Mont Blanc par l'Allée Blanche;
  • 1762. Horace-Bénédict de Saussure est l'un des trois candidats qui posent leur candidature à la chaire de philosophie. Il présente deux thèses, l'une en philosophie, et l'autre en sciences naturelles. Il obtient la chaire: le 13 décembre, le jeune professeur est présenté au Petit Conseil. En octobre, Horace-Bénédict de Saussure donne sa leçon inaugurale à l'Académie. A cette occasion, il écrit à son ami et mentor, Albrecht de Haller, à Berne: <<Vendredi, je prononcerai ma leçon inaugurale. J'ai pris comme sujet Une analyse des qualités nécessaires pour former un philosophe, et de l'éducation à donner aux enfants afin que ces qualités se fortifient en eux. Vous comprendrez aisément, Monsieur, que je ne vais pas chanter les vertus d'une éducation en vogue chez nous et ailleurs et que je n'insiste pas sur l'étude du grec et du latin comme l'ultime touche en matière d'éducation>>. (Trad. de FR, 76);
  • février 1768. Avec sa femme et sa belle-soeur, Horace-Bénédict de Saussure part pour Paris, d'où il gagne la Hollande, avant de s'embarquer pour l'Angleterre;
  • janvier 1769. Retour à Genève;
  • 1770. Voyage à Chamonix. Horace-Bénédict de Saussure refuse d'être nommé membre du Conseil des Deux Cents (le Grand Conseil d'alors). Il y entrera tout de même plus tard...
  • 1771. Ses pas le portent en Italie, dans la région de Locarno, puis à Milan  et à Novare, d'où il revient par le Grand Saint Bernard;
  • automne 1772. En mauvaise santé, sur les conseils de son médecin, le célèbre Tronchin, il part pour un long périple, en Italie, avec sa femme et sa fille, âgée de 6 ans. A Rome, il a une entrevue avec le pape, Clément XIV. Il va jusqu'en Sicile. Sur le chemin du retour, Horace-Bénédict de Saussure fait l'ascension de l'Etna, avant de poursuivre sa route par Rome, Rimini, Bologne, Venise; il traverse le col du Brenner, gagne Zürich, puis Bâle, avant de rentrer à Genève, où il arrive en août 1773;
  • 1776. Horace-Bénédict de Saussure rédige un projet de réforme des institutions genevoises, destiné à porter remède aux troubles qui agitent la cité. Il se rend à deux reprises à Chamonix;
  • 1778. Voyage à Chamonix et nouveau tour du Mont Blanc;
  • 1779. Publication du 1er tome des <<Voyages dans les Alpes>>, son ouvrage le plus connu;
  • 1782. Emeute révolutionnaire à Genève. Horace-Bénédict de Saussure subit un siège de plusieurs jours dans sa maison, suspecté d'y cacher des hommes de mains et des armes. Peu de temps avant, il avait été arrêté avec 16 autres notables, emprisonné pendant deux jours, alors que ses compagnons d'infortune allaient être retenus plus longtemps, comme otages;
  • 1783. Publication des <<Essais sur l'hygrométrie>>;
  • 1784. Horace-Bénédict de Saussure se rend à Lyon, pour y assister à l'ascension du ballon de Montgolfier. Tour en Suisse, jusqu'à Constance, où il prend des mesures de la profondeur du lac. Voyage à Chamonix. Horace-Bénédict de Saussure tente l'ascension de l'Aiguille du Goûter;
  • 1786. Jacques Balmat et Gabriel Paccard, de Chamonix réussissent les premiers à arriver au sommet du Mont Blanc;
  • 1787. Horace-Bénédict de Saussure renonce à son poste de professeur à l'Académie, qu'il a occupé 24 ans durant. Il se rend dans le sud de la France afin d'y faire des observations barométriques, au niveau de la mer, dans la perspective de les comparer à celles qu'il fera au sommet du Mont Blanc, puisqu'il a bien l'intention d'y arriver lui aussi. Son oncle Charles Bonnet rapporte qu'Horace-Bénédict de Saussure s'entraîne en vue de son ascension au Mont Blanc en grimpant huit à neuf fois par jour les escaliers de sa grande maison. En été, il gagne Chamonix. Accompagné de nombreux guides et de Têtu, son valet de chambre, il monte enfin à la cime de ce sommet qui le fascine depuis son adolescence. Il y parvient le 3 août, à 11 heures du matin;
  • 1788. Horace-Bénédict de Saussure passe seize jours au Col du Géant, en compagnie de son fils, pour y faire de nombreuses expériences;
  • 1789. Horace-Bénédict de Saussure fait le tour du Mont Rose. C'est à Macugnaga, au pied du Mont Rose, sur le versant italien des Alpes, qu'il apprend par une lettre de sa femme la chute de la Bastille, à Paris;
  • 1793. Après la révolution de 1792, une commission est nommée pour élaborer une constitution: Horace-Bénédict de Saussure en fait partie;
  • 1794. Horace-Bénédict de Saussure décline l'invitation qui lui est faite de se porter candidat à la syndicature. Sa santé s'altère gravement. Sa fortune aussi: il doit réduire son train de vie et retourne vivre avec sa famille à la campagne, à Conches, dans la maison où il est né. En été, la Terreur règne à Genève;
  • 1795. La rumeur se répand qu'Horace-Bénédict de Saussure est réduit à la pauvreté. Sa renommée est telle que plusieurs emplois lui sont offerts à l'étranger: même Jefferson, aux Etats-Unis, songe à lui pour un enseignement à la nouvelle université de Charlotteville, en Virginie;
  • 1796. Publication des tomes 3 et 4 des <<Voyages dans les Alpes>>;
  • 1799. Le 22 janvier, au matin, Horace-Bénédict de Saussure meurt. Il est enterré avec solennité au cimetière de Plainpalais.

HBS001

Première vue des environs du Lac Léman du Côté du Midi prise de la demeure de M. C. Bonnet à Genthod à une lieue au nord de Genève. 1780. Détail. Eau-forte. Genève, BPU} {figure

HBS045

Vue du Mont Blanc depuis Genève

HBS029

Vue des environs de Genève

HBS039

Vue du Mont Blanc et une partie de Genève, par J.-A. Linck (1766-1843). Eau-forte. Genève, BPU

HBS030

Seconde vue des environs du Lac Léman du côté du Nord

HBS057

La thèse d'Horace-Bénédict de Saussure

Suivant: Genève au XVIIIe siècle Plus haut: Sommaire Précédent: Préface

Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux