Aller au contenu.Aller à la navigation

Principes généraux

1) Cadre réglementaire

Les voyages de maturité sont régis par :

  • la directive de la DGESII (D.DGPO.02.02 du 14.04.2016) qui présente les règles organisationnelles s'appliquant pour les voyages et sorties scolaires thématiques au sein de l'enseignement secondaire II postobligatoire;
  • les textes légaux et règlementaires relatifs aux responsabilités respectives des établissements scolaires, des enseignants et des élèves.

 

2) Objectifs du voyage de maturité

Il est attendu que chaque voyage de maturité puisse :

  • s'inscrire dans un cadre pédagogique construit autour d'une thématique en lien avec un cours d'option spécifique (OS) ou de discipline fondamentale (DF);
  • constituer un véritable apport disciplinaire et culturel au sens large du terme avec l'idée d'un accomplissement ou dépassement (voyage de fin d'études);
  • favoriser les relations interpersonnelles entre élèves, entre élèves et maîtres;
  • privilégier dans la mesure du possible :
    • les destinations proches;
    • les moyens de transport écologiques (le car, le train, plutôt que l'avion);
    • les parcours thématiques, circuits culturels, randonnées ou trekking (et non à tout prix, les villes telles que Amsterdam ou Barcelone);

 Direction et maîtres devraient avoir le souci de :

  • stimuler l'initiative des élèves afin qu'ils prennent activement part au projet, tout en sachant, par tradition, qu'un maître organisateur est la plupart du temps le coordinateur du projet et de son suivi;
  • encourager l'originalité et favoriser les projets qui établissent des liens interdisciplinaires (p. ex. musique et langue, sciences et musique, sciences et philosophie, histoire et mathématiques, etc.).

 

2) Responsabilité et encadrement

Responsabilité

Les destinations des voyages sont déterminées par les projets pédagogiques élaborés en cours d'année par les élèves et leurs maîtres. Bien que les maîtres responsables du voyage ou accompagnants, connaissent généralement l'ensemble élèves qui en font partie, il reste néanmoins indispensable que :

  • les maîtres et les élèves prennent connaissance de l'étendue exacte de leurs responsabilités respectives (cf. directives mentionnées au point 1) et document "Sorties scolaires : contrat d'engagement de l'élève").

Encadrement

  • Tout groupe devrait, dans l'idéal, se composer de 20 à 30 élèves au maximum, encadré par deux maîtres au moins (~1 maître pour 10-12 élèves).
    • Les élèves à l'origine du projet, doivent pouvoir tenir un rôle de guide ou de coordinateur.
    • Tout écart aux directives données par le ou les maîtres responsables entraîne des conséquences disciplinaires pour l'élève.

 Les élèves qui n'acceptent pas de signer le contrat d'engagement, ainsi que les dispositions prises par les maîtres et la direction sont exclus du voyage.

Un élève peut se voir interdire la participation au voyage de maturité en raison d'un comportement insatisfaisant pendant l'année scolaire.

 

3) Les modalités d'organisation

  • L'organisation des voyages est prise en charge en alternance par les groupes d'OS ou de DF.
  • Les maîtres organisateurs collaborent étroitement avec leurs élèves, en tenant compte des critères pédagogiques et disciplinaires, pour l'élaboration et la concrétisation d'un projet.
  • Tout maître enseignant en 1e, 2e, 3e ou 4e année, peut tenir le rôle de maître accompagnant.
  • Lorsque les voyages sont organisés par les groupes d'OS, les élèves de 4e en approfondissement langue choisissent en principe la destination entre celle de leur OS et celle de leur approfondissement, s'il y a lieu.

Le voyage n'a lieu que si le projet est viable, aussi bien au niveau des effectifs que financièrement et qu'un nombre suffisant de maîtres accompagnants puisse être trouvé.

Le programme détaillé des voyages est adressé aux parents ou à l'élève majeur. Ceux-ci retournent au maître responsable un talon signé attestant qu'ils ont pris connaissance du projet et des règles qui le régissent.

Echéancier

  • mi-septembre à mi-décembre : formulation et récolte des projets et des budgets prévisionnels;
  • fin octobre : information et diffusion des formulaires d'inscription aux élèves qui versent des arrhes (afin que les organisateurs puissent effectuer les réservations);
  • début novembre : séance d'information pour les organisateurs;
  • mi-décembre : reddition des formulaires d'inscription - diffusion des listes d'élèves par destination;
  • fin décembre : transmission des budget prévisionnels à la direction;
  • début janvier : validation des projets et des budgets prévisionnels par la direction;
  • mi-janvier : présentation succincte des projets validés sur le site web du collège;
  • fin février : les élèves versent le solde à la comptabilité;
  • début mars : diffusion des contrats d'engagements des élèves;
  • mi-mars : 2e séance d'information pour les organisateurs (gestion alcool et autres substances illégales);
  • fin-mars : reddition des contrats d'engagements - présentation détaillée du projet aux élèves par les maîtres organisateurs;
  • semaine du 23 au 27 avril : départs;
  • début-mai : remise des décomptes finaux et justificatifs de frais;
  • fin mai début-juin : vérification et clôture des comptes;

 

4) Financement

  • Le coût des voyages est limité à Fr. 700.-, subventions et autres financements en principe inclus. Ce montant couvre l'ensemble des frais (transport, logement, demi-pension, visites, etc.).
  • Une aide peut être apportée, comme par le passé, aux élèves en difficulté financière qui en font la demande.