Aller au contenu.Aller à la navigation

Navigation

Je suis Charlie

Message de Mme Marie-Claude Sawerschel, directrice, suite au drame du 7 janvier 2015 à la rédaction de Charlie Hebdo

 

Des kalachnikovs contre des images,

C'est terrifiant,
C'est douloureux,
C'est inacceptable.

Nous devons prendre la mesure de l'horreur qui, en touchant des êtres humains, des journalistes et des dessinateurs de presse, porte atteinte à la liberté d'expression, c'est-à-dire à la santé de la démocratie.

Une société qui se veut démocratique doit garder et protéger en son sein des voix discordantes qui, avec humour et parfois avec férocité, dénoncent ses injustices, celles des institutions, des individus: les pamphlets, les caricatures et les dessins satiriques sont des miroirs légèrement déformants, utilement déformants, tendus à nos dysfonctionnements, à nos despotismes, à nos egos enflés. Il en va de la santé de notre société.

Je vous engage à avoir une pensée pour Wolinski, Cabu, Tignous, Charb, Honoré et les autres et à vous intéresser aux milliers de dessins qu'ils nous ont laissés.

Nos remerciements à eux et notre promesse de continuer à veiller à la pluralité des voix.

Soyons Charlie.

Marie-Claude Sawerschel