Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: La montgolfière Plus haut: L'ancêtre du capteur solaire Précédent: Comment cuire son chapon

Innovation à l'Ecole d'ingénieurs

Rémy Beck, dans le cadre de son travail de diplôme, a reconstitué fidèlement le capteur mis au point par Horace-Bénédict de Saussure. <<Avec des thermomètres électroniques très sophistiqués, je suis arrivé, à moins de 10 % près, aux mêmes mesures que l'illustre Genevois>>. Pourtant, des inconnues subsistent. la qualité exacte du verre utilisé par Horace-Bénédict de Saussure et la spécificité de l'atmosphère à son époque (la pollution influence-t-elle aujourd'hui les mesures ?)

Parallèlement, M. Beck a construit un capteur plus grand, équipé d'un stockeur de l'énergie solaire sous forme d'eau chaude, appareil tout à fait classique. il a également procédé à une simulation mathématique sur ordinateur de l'instrument de Horace-Bénédict de Saussure. il arrive alors presque exactement aux mêmes conclusions que le Genevois du XVIIIe siècle! <<Ce type de travail représente une innovation à l'Ecole d'ingénieurs de Genève>>, commente M. Beck. <<Cette mise en parallèle de l'Histoire et de la technique est absolument inédite; nous commençons à aborder le domaine de ces comparaisons grâce à l'influence de Gilbert Arlettaz, l'ingénieur-conseil de la Ville>>.



Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux