Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: Les Balmat d'Amérique Plus haut: Le trésor de Jacques Précédent: Veines dorées

Mystérieuse disparition

Balmat était alors âgé de 72 ans. Personne, dans la vallée, ne crut à sa découverte. On souriait quand on apercevait <<Mont-Blanc>> repartir à l'aube, avec sa corde, son piolet et son sac. Au tour de Balmat de ricaner: il est sûr de lui, il connaît exactement un emplacement d'où il a détaché le roc aurifère: dans le massif du Grand-Mont Ruan qui fait frontière entre le Valais et la Haute-Savoie.

Les derniers montagnards qui l'aperçurent vivant se trouvaient dans la haute vallée de Sixt. On ne s'émut de sa disparition que quelques jours plus tard. Des guides cherchèrent en vain son corps dans le torrent du Fonds-de-la-Combe. Au-dessus, se dressait une paroi quasi verticale. La mine d'or était-elle maudite? Le bruit en courut dans la vallée, et la disparition de <<Mont-Blanc>> demeura mystérieuse.

Selon Paul Payot (<<Au royaume du Mont-Blanc>>), ce fut le maire de la commune qui exigea le silence des rares témoins: <<Balmat a sûrement découvert un trésor, mais si la chose s'ébruite, nous allons déclencher une ruée vers l'or, nous serons envahis par des aventuriers... Des sociétés minières abattront des forêts, hisseront des excavatrices!...>>

Pourtant, des points d'ombre subsistent: il est hautement probable que Jacques Balmat avait révélé à ses fils tout ou partie de son secret. En apparence, rien ne changea dans leur très modeste situation, et Chamonix ne s'étonna pas de voir les fils Balmat, le chalet vendu, s'embarquer à bord du vapeur <<Savoie>> pour l'Amérique.



Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux