Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: Divisions de l'ouvrage Plus haut: Le voyageur à travers Précédent: Le voyageur à travers

Les voyages dans les Alpes

C'est un ouvrage monumental comportant plus de 2300 pages réparties en 4 volumes publiés entre 1779 et 1796. Horace-Bénédict de Saussure y a consigné toutes les observations faites au cours d'une trentaine d'années d'exploration des Alpes. <<Car c'est dans les montagnes, estime-t-il, qu'on peut observer le mieux la succession des couches ainsi que les roches primitives>>.

Les Voyages dans les Alpes constituent un recueil de descriptions exemplaires de roches et de minéraux, d'affleurement de structures géologiques, mais où les hypothèses restent très modestes.

L'ouvrage est subdivisé en 7 voyages dont certains sont en réalité <<reconstitués>>: ainsi Horace-Bénédict de Saussure a bien effectué un tour du Mont-Blanc en 22 jours, au cours de l'été 1788, avec ses amis Jean Trembley et Marc Auguste Pictet, mais la description qu'il donne de ce voyage comporte de nombreuses observations faites dans les années précédentes.

Son intention était de rédiger un deuxième ouvrage, un Théorie de la Terre, sur la base des observations rassemblées au cours de ses voyages. Malheureusement la maladie et une mort précoce l'ont empêché de mener à bien sont projet. Ses nombreux carnets de notes, qui nous sont heureusement parvenus, renferment des indications encore inédites qui nous permettent de saisir les idées de Horace-Bénédict de Saussure sur ce sujet.

On peut citer Horace-Bénédict de Saussure:

<<J'ai traversé quatorze fois la chaîne entière des Alpes par huit passages différents; j'ai fait seize autres excursions jusqu'au centre de cette chaîne, j'ai parcouru le Jura, les Vosges, les montagnes de la Suisse, d'une partie de l'Allemagne, celle de l'Angleterre, de l'Italie, de Sicile et des îles adjacentes; j'ai visité les anciens volcans d'Auvergne, une partie de ceux du Vivarais, et plusieurs montagnes du Foret de Dauphiné et de la Bourgogne. J'ai fait tous ces voyages le marteau de mineur à la main sans autre but que d'étudier l'Histoire Naturelle, gravissant toute les sommités accessibles qui me promettaient quelqu'observation intéressante, et emportant toujours des échantillons de mines et de montagnes, de celles surtout qui m'avaient présenté quelque fait important pour la Théorie.>>

HBS005

Les quatre tomes des Voyages dans les Alpes



Suivant: Divisions de l'ouvrage Plus haut: Le voyageur à travers Précédent: Le voyageur à travers

Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux